L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes

Je viens de terminer de le lire il y a quelques secondes.

Il a le goût du miel. Celui que l’on savoure sorti de l’essaim.

Doux, fort, vrai, fragile, gouteux, touchant.

Il laisse un nuage de sourire aux lèvres, sucré, velours, chaud et caressant.

Difficile à refermer. Il m’a emmené, touchée.

Et que dire d’autres.

J’aime les femmes. Celles qui ont la mélodie en elles, de celles de ce roman. elles ont toutes, ce je ne sais quoi, qui appelle ma tendresse.

 

Quelques mots de ce livre.

C’est impossible, dit la Fierté.

C’est risqué dit l’Expérience.

C’est sans issue, dit la Raison.

Essayons, murmure le Cœur.

William Arthur Ward

Lire

 

 

 

 

Publicités

8 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Jn
    Juil 26, 2014 @ 09:55:02

    moi aussi j’aime les femmes quant à ce qui serait un immeuble uniquement habité par des hommes çà me fait penser à une maison close fréquentée par les femmes – mdr !
    pour ce qui est de ce bouquin je ne peux pas me prononcer fais attention de ne pas virer ta cuti quand même !

    Réponse

    • myoposatis
      Juil 26, 2014 @ 10:02:38

      Je me disais en écrivant ce billet, il va bien y avoir une personne qui fera une allusion poétique. JN quand on tombe en amour, vraiment, tu crois vraiment que le sexe importe ?. Surement, n’Est-ce pas ? pour la plupart surement. Pas pour moi.

      Réponse

  2. voay1
    Juil 26, 2014 @ 11:31:40

    Ca fait bien envie de le lire ce livre, grâce aux jolis mots que tu emploies pour en parler ….. Bonne journée

    Réponse

  3. canelrg
    Juil 27, 2014 @ 12:10:55

    Ce doit être un livre intéressant à lire mais pourquoi ce titre? des femmes qui aime seulement des femmes peut-être alors ?

    Réponse

  4. giselefayet
    Juil 27, 2014 @ 14:13:08

    Bon je note note Flo sur ma liste des titres à chercher .
    Merci beaucoup pour ton analyse
    Bon dimanche
    Bisous

    Réponse

  5. skipper772059
    Juil 28, 2014 @ 18:17:09

    J’ai lu ce livre, et ce n’est pas un livre de femmes qui aiment les femmes, mais des femmes qui ont besoin peut être de se réparer et de retrouver le chemin sans avoir encore peur d’avoir si mal, oser encore faire confiance, et prendre pour cela le temps de réfléchir…la difficulté d’aimer cela n’a rien à voir avec aimer une autre femme ou aimer un homme,  » trouver sa moitié d’orange » ce n’est pas si simple…on a du mal à quitter ces femmes c’est un très joli livre…
    gros bisous ma Flo

    Réponse

  6. clara65
    Juil 29, 2014 @ 05:13:10

    Je ne l’ai pas lu, donc je ne sais pas si j’aimerais ou non. Ce que je sais, c’est que la cause des femmes me touche beaucoup.
    Cela m’a fait aussi penser aux babayagas qui sont des femmes qui vivent leur retraite ensemble.
    Bonne journée.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Mes archives

%d blogueurs aiment cette page :